Sélectionner une page

Vous arrive-t-il d’être complètement désespérée? De ne plus savoir où vous en êtes? En gros, d’être mal…

Dans ces situations, automatiquement vous en voulez à D’, et des pensées se bousculent dans votre esprit : « peut-être qu’Il ne m’aime pas? peut-être m’a-t-Il oublié? ».

Mais sachez une chose, si vous avez touché le fond, c’est le plus grand des cadeaux.

Ne vous inquiétez pas, je vais vous expliquer;

Quelle que soit la délivrance que vous attendez, elle n’est que partielle.

En effet, une personne qui souhaite trouver un travail, même si elle en trouve un, peut-être qu’il ne lui conviendra finalement pas.

De même, lorsqu’une personne qui cherche à se marier, a trouvé l’heureux élu, une fois passée sous la houpa, elle découvrira d’autres difficultés comme les problèmes de paix conjugale ou d’éducation. Donc en trouvant un conjoint, elle n’a pas résolu tous les problèmes.

De même pour une personne qui souhaite obtenir le permis de conduire, une fois le permis en poche, il lui faut une voiture, avoir confiance en elle lorsqu’elle conduit seule

Etc, etc

Alors qu’elle est la vraie délivrance?

La vraie délivrance, c’est la Emouna.

Et peu importe si la personne trouve un conjoint ou non. Peu importe si elle trouve un travail ou non. La vraie délivrance c’est lorsque la personne sait qu’elle est entre de bonnes Mains. C’est lorsqu’elle sait que peu importe dans quelle situation elle se trouve ( pas de parnassa, pas de mari, problèmes de santé) c’est un Père aimant qui est derrière cela. Et du coup, c’est cela le mieux.

Et alors, la personne n’en veut à personne de sa situation, elle ne compte sur personne pour s’en sortir. Elle n’en veut plus aux marieuses de ne pas lui proposer de parti. Elle ne compte plus sur ses amies pour lui proposer quelqu’un. Elle ne pense plus que si elle n’arrive pas à trouver du travail, c’est parce que c’est parents n’ont pas voulu lui payer d’études.

Bref, elle met tout son espoir, toute sa confiance en H-achem, qui Lui seul peut vraiment l’aider.

Et quand on pense ainsi, on s’ouvre toutes les portes, les portes de toutes les délivrances.

Il y a une histoire qui illustre très bien cela.

st l’histoire d’un monsieur qui voit plusieurs anges à sa fenêtre : celui de la emouna, celui de la parnassa, celui de la santé… Et ils lui proposent :  » que veux tu de tout cela? ». Il demanda la emouna. Alors l’ange de la emouna rentra chez lui et tous les autres anges rentrèrent aussi. Notre homme, interloqué demande: « mais ne m’aviez vous pas proposé qu’une seule délivrance? ». On lui répondit : « oui, nous t’avons qu’un seul ange. Mais lorsque l’on a la emouna, on a toutes les délivrances! »

Souriez D vous aime

voici les liens des deux audios :

La véritable délivrance

Sortir du désespoir