Sélectionner une page

Pour écouter l audio : https://drive.google.com/open?id=18oqHsPx-5CIlOFTvhxmSlFMe4_MZrC-B

Lorsque nous avons une épreuve notre première réaction est de nous demander pourquoi H’achem nous envoie cette difficulté. Et cette réaction est même attendue de nous, puisque le 3e principe de la foi que nous enseigne le Rav Aroush est de nous demander ce qu’H-achem attend de nous.

Cependant, est ce que vraiment notre teshouva est sincère? Ou bien souhaitons-nous simplement nous débarasser de notre épreuve.

Et même si elle est sincère, cette teshouva là est souvent réalisée dans l’angoisse, la tristesse….

Mais, Rabbi Nahman nous enseigne que pour faire Teshouva, il faut être joyeux.

Aussi, lorsque nous avons une épreuve notre premier travail est d’accepter cette difficulté, de comprendre que c’est un père aimant qui est derrière cela, qu’il y a un message que se cache derrière cela, pour mon bien.

Et seulement lorsque nous en sommes convaincus nous pouvons faire teshouva.